Guide pratique pour un séjour au Japon

Guide pratique pour un séjour au Japon

Découvrir le pays du soleil levant.

Lorsque le soleil se couche en Europe, il se lève au Japon sur ce magnifique archipel composé de plus de 3 000 iles, en plein océan pacifique. Pays mythique où la technologie côtoie la spiritualité et où l’hyper connexion n’a d’égal que le profond respect des traditions… S’il existe un pays fascinant entre tous, c’est bien le japon !

Que vous voyagez pour les vacances, le travail ou pour un séjour linguistique au Japon. Nous vous offrons ces quelques lignes en guise d’immersion…

Que voir au japon en deux semaines ?

Le pays ne manque pas d’attraits mais ce guide se voulant être de bon conseil… Il faut choisir ! Pour un voyage d’environ deux semaines, voici nos conseils pour un périple idéal en cinq étapes :

  • Tokyo, la trépidante capitale,
  • Hakone et ses sources chaudes,
  • Le Mont Fuji et son Parc national, 
  • Kyoto, la capitale culturelle du pays,
  • Hiroshima, l'Ile sacrée de Miyajima et son très zen Parc de la paix. 

Les quartiers immanquables à Tokyo sont ceux ultra modernes et ultra branchés de Shinjuku et Shibuya. Asakusa est un quartier beaucoup plus populaire connu pour son temple bouddhiste avec sa pagode à quatre étages

Ensuite, cap au Sud-Est de Tokyo… À environ 80 km de la capitale, vous découvrirez Hakone et ses célèbres "onsen", les sources naturelles d'eau chaude. Cette petite station thermale nichée à flanc de montagne offre un magnifique panorama sur le lac Ashi d'où on aperçoit le Mont Fuji par temps clair.

L’étape suivante vous fera rallier Kyoto, l’ancienne capitale impériale devenue aujourd’hui le cœur culturel et religieux du Japon, avec ses plus de 2 .000 temples bouddhistes et ses milliers de sanctuaires Shinto.

Pour poursuivre avec les trésors culturels, prévoyez une étape à Himeji. Vous pourrez y admirer son château datant de l’époque médiévale, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ensuite, cap à l'ouest du Japon afin de visiter Hiroshima, ville qui, en dépit de ses tristes souvenirs est aujourd'hui particulièrement attractive par son dynamisme et sa modernité. La visite du Parc de la Paix sera suivie d’un passage à Iwakuni, ville connue pour son célèbre pont Kintaikyo. Puis, une petite échappée sur l'île sacrée de Miyajima où se trouve le célèbre sanctuaire d'Itsukushima qui offre une vue à couper le souffle !

Les hébergements au Japon

Le moins que l’on puisse dire est qu’il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les budgets, à savoir :

La capsule hôtel : la « boite de nuit » à la japonaise !

Conçu à la fin des années 70 le concept est simple : proposer un (minuscule) hébergement pratique et pas cher au centre des grandes villes, pour permettre aux hommes d’affaires travaillant tard qui ont raté le dernier train ou aux jeunes sortis en ville, de dormir sur place.

Résultat : un « habitacle » de 2 mètres de long sur 1 mètre de large et 1.25 mètres de haut, loué au prix de 8 euros la nuit… Savon, brosse à dent et coton-tige fournis aux lavabos collectifs !

Les auberges de jeunesse

Comme un peu partout dans le monde, les auberges de jeunesses existent au Japon. Elles proposent des hébergements en dortoirs ou en petites chambres pour une ou deux personnes. Pour la toilette, les repas, la cuisine et les connexions internet … Direction les espaces communs !

Les « business hôtels » : modernes et fonctionnels

Ils ont été conçus pour les hommes d’affaires mais séduisent de plus en plus les touristes qui souhaitent bénéficier d’un confort correct sans trop dépenser. Les chambres de style japonais sont forcément minuscules et équipées de tatamis, mais elles sont équipées avec une salle de bain. En guise de room service…. Des distributeurs automatiques !

Les « ryokan », ou le respect des traditions japonaises

L’entrée dans le ryokan se fait en mode déchaussé : l’hôte vous fournit les chaussons. D’ailleurs, rien de plus normal, puisque vous êtes chez l’habitant ! Les ryokan sont souvent de très jolies maisons en bois avec un jardin (japonais) et une salle de bain privative. L’accueil est soigné : vos hôtes tiennent à promouvoir l’harmonie et la relaxation qui font la réputation de leur pays. C’est une formule très abordable et très répandue : il existe plus de 60 000 ryokans dans le pays.

La Minsuku, chambre d’hôte japonaise

Les Minsuku sont des chambres proposées par des pensions de famille qui sont encore meilleur marché que les ryokans.  Les  chambres à louer font partie intégrante de la maison des propriétaires. Elles sont en général situées dans des lieux les plus touristiques, et permettent de loger des touristes en immersion chez l’habitant à des prix réellement modérés. Le confort est local : futons à même le sol, toilettes et salle de bain communs…

Les couchettes ambulantes : voyagez allongé !

En trains de nuitle Cassiopeia, ou le Twilight Express, par exemple, qui relient respectivement Tokyo à Osaka, l’ile d’Okkaido au nord du Japon ou en bus de nuit … Conjuguez l’utile à l’agréable en voyageant de nuit.

Les manga kissa ou cyber (manga) cafés…

Le manga café est à l’origine un « salon de thé » où l’on peut lire des mangas L’arrivé d’internet les ont transformé en cybercafés. L’accès est facturé « à l’heure » (environ 400 yen soit environ 4 euros). La plupart sont ouverts 24h sur 24. Ils sont essentiellement fréquentés par les otakus (« geek » japonais) mais on y trouve maintenant aussi des naufragés urbains (banlieusards ayant raté leur train, ou travailleurs précaires démunis) qui y passent la nuit en dépannage. Ils proposent en effet des box privatifs avec un fauteuil confortable, un ordinateur connecté à internet, et parfois, une console de jeux vidéo… Voire même des oreillers, des couvertures, des futons et des douches !

Et pourquoi pas passer une nuit dans un temple ?

Les shukubo (temples-auberges) sont une tradition ancestrale au Japon. Les touristes y sont accueillis au même titre que les pèlerins. En recherche de spiritualité ou tout simplement de dépaysement, les voyageurs sont les bienvenus dans ces temples bouddhistes, pour autant qu’ils respectent le calme, le port des chaussons et les horaires des repas !

Les hôtels de luxe

Ils existent aussi, bien sûr ! Hightech et raffinés, ils sont à l’image du Japon moderne et hors de prix…. Par exemple le Park Hyatt Tokyo ou le Grand Hyatt Tokyo proposent des nuits à plus 50 000 yen la chambre !

Les transports au Japon

Il est aisé de se déplacer et de se rendre quasiment n’importe où dans l’archipel quelque soit le mode de transport choisi :  voiture, train, taxi, métro, bus, ferry ou même la location de vélos…

La très bonne réputation du réseau ferroviaire, en particulier, n'est pas usurpée : il bénéficie en effet d’un maillage d’une efficacité et d’une ponctualité qui sont exemplaires. Deux options s’offrent aux voyageurs souhaitant découvrir le Japon en train sans se ruiner : le « Japan Rail Pass » et le « Seishun 18 Kippu ».

Si vous voyagez seul, nous vous conseillons de prendre le JR PASS (JRP ou Japan Rail Pass), qui vous permet de voyager en illimité sur l'ensemble du réseau JR (train, bus, ferry bateaux).

Si vous voulez découvrir la campagne japonaise, nous vous conseillons de louer une voiture (les Japonais roulent à gauche). Si vous empruntez les escaliers, il faudra vous stationner à gauche pour laisser passer les passant pressés.

La gastronomie japonaise

Oubliez les clichés concernant les sempiternels sushis/ makis ! La cuisine japonaise est subtile et élevée au rang d’art… Elle a d’ailleurs récemment été inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO.

Quelques spécialités culinaires typiques…

  • Le ramen, est un plat emblématique et populaire qui consiste en un bouillon à base de poisson ou de viande et de nouilles, aromatisé à la sauce soja ou miso.
  • Le tempura est un beignet léger aux légumes, calamars, crevettes, poissons ou poulet.
  • Le boeuf de Kobe est un véritable délice, certainement la meilleure viande de boeuf au monde. La race bovine est élevée selon une tradition très stricte afin de donner à la viande son goût unique.
  • Les sushis représentent bien sûr un art ancestral : Il faut près d'une dizaine d'années à un chef sushi pour en maîtriser toutes les subtilités : la cuisson, du riz, le choix et le découpage du poisson, l'affûtage des couteaux, etc.

Le climat

Le Japon, bénéficie de quatre saisons bien marquées, avec des différences notables : l’été est souvent chaud et humide, l’hiver est doux et sec, tandis que le printemps et l’automne sont souvent agréables, avec des températures fraîches mais ensoleillées et assez peu humides. Ce sont les deux grandes saisons à ne surtout pas rater : le printemps nous régale de ses cerisiers en fleurs (les Sakura) et l’automne de ses feuilles d’érables rouges (le momiji).

N’oubliez pas malgré tout que le Japon s’étend sur 3000 km environ, entraînant des variations régionales telles qu’un hiver très rude à Hokkaido et un climat tropical à Okinawa

Information pratiques

La sécurité au Japon

Le Japon est l’un des pays les plus sûrs au monde, le taux de criminalité y est très faible.

Par contre les risques de catastrophes naturelles, notamment les séismes sont relativement importants.Il y a en moyenne un tremblement de terre important tous les trois mois. L'application mobile "Yurekuru Call" permet d'être averti de l’arrivée d’un séisme.

L’argent

La monnaie au Japon est le Yen. Il existe des pièces de 1, 5, 10, 50, 100 et 500 Yen et des billets de 1000, 2000, 5000, 10000 Yen.

Vous pourrez payer par carte bancaire dans les grands magasins et hôtel mais je vous conseille d'avoir du liquide pour les boutiques de quartier et les restaurants.
Retirer de l’argent au Japon peut quelquefois s’avérer difficile. Vous pourrez le faire dans les « conbini 7/11 » ou bien dans les distributeurs des bureaux de postes japonais ou gares "ATM international", ou ceux de la Seven bank. Les distributeurs disposent d'un mode anglais, mais il peut arriver que votre carte ne passe pas.

Nous conseillons de payer le maximum de choses avant votre départ (Carte de transport, logement, sorties) via les sites internet.

L’électricité

Les appareils électriques fonctionnent en 110 V / 50 Hz pour Tokyo et sa région et 100 V / 60 Hz pour Osaka et sa région.

Les jours fériés

Les japonais sont réputés pour être très travailleurs… Et c’est avéré ! Mais ils bénéficient cependant de nombreux jours fériés :

  • Le 1er janvier : nouvel an
  • Le 2ème lundi de janvier : jour des adultes
  • Le 11 février : jour de la fondation nationale
  • Le 20 ou le 21 mars : équinoxe de printemps
  • Le 29 avril : jour de l’empereur Showa
  • Le 3 mai : jour de la constitution
  • Le 4 mai : jour de la nature
  • Le 5 mai : jour des enfants
  • Le 3ème lundi de juillet : jour de la mer
  • Le 2ème lundi de septembre : jour de respect envers les personnes âgées
  • Le 22 ou 23 septembre : équinoxe d’automne
  • Le 2ème lundi d’octobre : jour du sport et de la santé
  • Le 3 novembre : jour de la culture
  • Le 23 novembre : fête du travail
  • Le 23 décembre : anniversaire de l’empereur.

 

Quelques différences culturelles

Les Japonais sont réputés pour leur grande politesse et pour les règles de vies omniprésentes qui régissent leur société. En voici quelques-unes à titre d’exemple …

  • Les chaussures sont proscrites à l’intérieur des cabines d'essayage, temples, certain restaurant. Dans les habitats, des chaussons vous seront en général fournis par vos hôtes
  • Les baguettes ne doivent pas être plantées dans le bol de riz
  • Il est très impoli de se moucher en public ainsi que de manger (ou boire) en marchant
  • Le pourboire au restaurant est mal perçu et peut vexer le serveur

jeudi 7 novembre 2019 11:11

mis à jour il y a 9 mois

Organisez votre séjour linguistique

Faites des cours de langues à l'étranger et vivez une nouvelle expérience.

Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

2 semaines
18 ans