Comment aménager son van pour voyager à l’étranger ?

Comment aménager son van pour voyager à l’étranger ?

Vous avez décidé de franchir le pas et vous souhaitez partir sur les routes à bord d’un van ? Pour réussir votre voyage, il est indispensable de prendre le temps d’aménager votre fourgon de manière personnalisée, afin qu’il réponde à tous vos besoins. Comment procéder ? Quelles sont les questions à se poser ? Nous vous disons tout.

Quelles sont les formalités administratives ?

Avant de prendre la route, quelques démarches administratives doivent être effectuées. Lorsque le van a subi des transformations importantes et comporte un certain nombre d’équipements fixes (cuisine, lit, table, chaises et espaces de rangement), il doit être homologué en VASP, c’est-à-dire en véhicule aménagé, au même titre qu’un camping-car.

Si la carte grise du véhicule n’est pas conforme aux équipements qu’il contient, il ne passera pas le contrôle technique et, en cas d’accident, l’assurance peut refuser de prendre en charge les dommages.

Il faut donc tout d’abord obtenir, auprès d’organismes spécialisés comme Qualigaz ou Veritas, un certificat de conformité VHL (véhicule habitable de loisir), puis constituer un dossier RTI auprès de la Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) ou de la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie (DRIEE).

Enfin, pour obtenir la nouvelle carte grise avec la mention VASP, un certain nombre de pièces sont demandées, dont un justificatif de domicile. Si vous êtes hébergé chez un particulier en attendant de pouvoir prendre la route, vous pouvez fournir des documents officiels d’organismes comme la CAF ou Pôle Emploi.

Quel modèle de van choisir ?

Pour choisir le bon modèle de van, il convient de faire le point sur vos besoins. Combien de personnes occuperont le fourgon ? Quel est le climat du ou des pays dans lesquels vous vous rendez ? Souhaitez-vous plus de confort ou le strict minimum ? Des animaux voyageront-ils avec vous, et aurez-vous besoin d’espace supplémentaire, par exemple pour ranger les aliments pour chat ou encore la litière et les affaires personnelles de votre petit compagnon ?

Tous ces éléments vous guident dans le choix du modèle. Ainsi, un van équipé d’un toit relevable permettra de gagner en superficie. Une fois relevé, le toit peut permettre de placer des couchages supplémentaires, mais aussi de se tenir debout à l’intérieur du fourgon. Il existe également des modèles disposant de toits surélevés, qui ne se replient pas : plus confortables, ils sont également plus chers et plus hauts, ce dont il faut tenir compte.

Si vos besoins sont simples, que vous voyagez en solo et que vous partez à la belle saison, vous allez probablement passer la majeure partie de votre temps dehors, et ne rentrer dans votre van aménagé que pour vous faire à manger et dormir. Dans ce cas, un modèle avec un toit non relevable sera suffisant. Vous pourrez y ajouter une galerie pour disposer d’un espace de stockage supplémentaire.

Quels sont les aménagements indispensables ?

Le lit

Vous avez rassemblé tout le matériel nécessaire, vous avez appelé vos amis à la rescousse et vous vous êtes équipé d’un masque ou d’une visière de protection Covid-19 pour travailler en groupe en toute sécurité ? Vous voici prêt à commencer l’aménagement !

Le choix du lit ne doit pas se faire à la légère : pour profiter de votre voyage, vous devez assurément pouvoir passer des nuits réparatrices, que vous soyez un aventurier ou pas. Vous pouvez opter pour un lit repliable, qui aura l’avantage de vous faire gagner de la place durant la journée, mais qui présentera l’inconvénient de demander un certain nombre de manipulations quotidiennes.

Un lit fixe vous évitera ces manœuvres, mais réduira considérablement la surface disponible. Si votre van dispose d’un toit relevable, c’est plus simple : le couchage, généralement intégré, se met en place facilement. Autre possibilité : la tente de toit. Elle n’est certes pas accessible de l’intérieur, mais permet de gagner de la place.

La cuisine

Si votre van n’est pas encore aménagé, vous pouvez opter pour une cuisine extérieure : elle se fixe à l’arrière ou sur le côté du véhicule, et permet de gagner en surface à l’intérieur. Tout dépend bien sûr du climat, cette option n’étant guère adaptée si vous partez dans un pays froid ou pluvieux.

Vous pouvez également aménager une cuisine intérieure, par vos propres moyens en faisant ensuite vérifier la sécurité de votre installation par un organisme spécialisé, ou par un aménageur professionnel.

La salle de bain

Si le climat le permet et qu’un confort relativement rudimentaire vous suffit, vous pouvez opter pour une douche extérieure. Vous n’aurez plus qu’à ajouter un rideau de douche pour vous assurer un minimum d’intimité, et vous pourrez alors profiter d’une salle de bain en plein air.

Si vous souhaitez davantage de confort, d’intimité et de chaleur, vous pouvez installer vous-même, ou faire installer une salle d’eau à l’intérieur de votre van. Le bac de douche ne devra pas être trop grand, mais pas trop petit non plus au risque d’être inutilisable. Préférez un rideau, qui permet une plus grande liberté de mouvement, à une cabine rigide.

Enfin, vous pouvez installer des toilettes fixes, avec une évacuation mécanique, ou des toilettes amovibles avec une cassette transportable. Les toilettes sèches sont également très pratiques dans les vans aménagés.


mardi 18 mai 2021 05:15

mis à jour il y a un mois

Organisez votre séjour linguistique

Faites des cours de langues à l'étranger et vivez une nouvelle expérience.

Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

2 semaines
18 ans