Améliorer son accent en anglais : pourquoi et comment ?

Améliorer son accent en anglais : pourquoi et comment ?

Bien parler anglais ne signifie pas uniquement faire des phrases grammaticalement correctes. La prononciation est une facette de la langue qui est trop souvent négligée. Elle est pourtant indispensable pour se faire comprendre, être capable de mener une discussion et être crédible face à ses interlocuteurs. Pour améliorer son accent en anglais, il existe plusieurs méthodes qui sont basées sur deux grands principes : l'écoute et la répétition. Même si travailler son accent n’est pas toujours facile, surtout pour les francophones, cela est loin d’être impossible. Découvrez comment faire pour parler anglais (presque) aussi bien qu'un natif.

Pourquoi améliorer son accent en anglais ?

Se faire comprendre par le plus grand nombre

Certes, l'accent frenchy est considéré comme plutôt charmant pour la plupart des anglophones. Cependant, lorsqu'il est trop important, il peut rendre vos propos incompréhensibles.

Bien entendu, il n'est pas nécessaire de vous débarrasser totalement de votre accent français pour pouvoir vous faire comprendre en anglais. Cependant, travailler votre prononciation sera un élément incontournable dans votre apprentissage de la langue. C'est la condition sine qua non pour pouvoir vous faire comprendre du plus grand nombre.

Être à l'aise dans vos discussions en anglais

Trop d'apprenants préfèrent se concentrer sur la grammaire anglaise avant de s'attaquer à l'accent et à la prononciation. En soi, le fait d'apprendre à construire des phrases correctes avant de les prononcer peut sembler cohérent. Mais c'est également une manière de reculer pour mieux sauter.

N'oubliez pas que l'objectif principal de l'apprentissage d'une langue est d'être capable de l'utiliser aussi bien à l'écrit qu'à l'oral. En remettant toujours à plus tard vos exercices de prononciation, vous prenez le risque de rester dans votre zone de confort et de retarder votre progression, notamment pour ce qui a trait aux aspects conversationnels de l'anglais.

Si vous souhaitez être capable de parler anglais avec aisance, le travail de l'accent doit se faire en même temps que le reste.

Éviter la fameuse « awkward situation »

Vous est-il déjà arrivé de répéter un mot à votre interlocuteur des dizaines de fois sans réussir à vous faire comprendre à cause d'une mauvaise prononciation ? S'il y a bien une chose qui devrait vous convaincre de travailler votre accent en anglais, c'est de pouvoir éviter ce genre de moments gênants.

En améliorant votre prononciation anglaise, vous diminuez fortement les chances de vous retrouver face au regard embarrassé de vos amis anglophones qui n'ont aucune idée de ce que vous pouvez bien essayer de leur dire.

Pourquoi l'accent anglais est-il si difficile pour les francophones ?

Une multitude d'accents anglais

La première des difficultés réside dans le fait qu'il n'existe pas un accent anglais... Mais des dizaines !

Au cours de votre apprentissage, vous pouvez être exposé à différentes prononciations d'un même mot. Tout dépend si ce dernier est prononcé par un Britannique, un Américain, un Australien, un Indien, etc.

Avant de travailler à l'amélioration de votre accent anglais, il faudra donc au préalable déterminer de quel accent il est question. Vous souhaitez trouver du travail à Dublin ? Optez pour l'accent irlandais. Un projet de voyage en Océanie ? C'est du côté des accents australien et néo-zélandais qu'il faudra vous tourner. Passionné par l'œuvre de Shakespeare, de Dickens ou des sœurs Brontë ? L'accent britannique est celui qu'il faudra viser.

Un accent tonique différent

Une autre difficulté qui se pose est celle de la « musicalité » de la langue. Chaque langue dispose de son propre rythme, dicté par la position de l'accent tonique dans les mots.

Les intonations française et anglaise sont très différentes. Parler anglais avec le rythme du français rend la compréhension des phrases beaucoup plus compliquée. C'est un aspect de la linguistique qui est souvent négligé, mais qui est pourtant indispensable pour parler anglais comme un natif.

Un apprentissage de l'anglais basé sur l'écrit

Alors que le problème du choix de l'accent est assez universel, il y a une autre difficulté, qui elle, est toute française : le système d'apprentissage.

En France, l'enseignement des langues étrangères, et notamment de l'anglais, est basé principalement sur l'écrit. Aussi est-il difficile pour un francophone de parler anglais sans accent, à moins d'avoir la chance de pratiquer cette langue en dehors du cadre traditionnel de l'école.

Les Français qui arrivent à obtenir un bon accent en anglais sont généralement ceux qui ont eu l'opportunité de pratiquer l'immersion :

  • en échange scolaire ;
  • grâce à l'expatriation ;
  • avec un parent anglophone.

Si vous n'avez pas eu cette chance, pas de panique ! Il est possible d'améliorer son accent en anglais à tout âge. Nous vous dévoilons ci-dessous les clés pour y parvenir.

Comment améliorer sa prononciation en anglais ?

1. Identifier les principales difficultés phonétiques en anglais

Le premier conseil que nous pouvons vous donner pour améliorer votre accent en anglais est de connaître les différences phonétiques qui existent par rapport au français.

Pour cela, la connaissance de l'alphabet phonétique international est un avantage non négligeable. De plus, c'est un outil que vous pourrez également utiliser pour apprendre d'autres langues que l'anglais. Cela vaut donc la peine d'y consacrer quelques heures.

Une fois que vous maîtriserez la phonétique, vous serez en mesure d'identifier les sons susceptibles de poser problème. Pour vous faciliter la tâche, voici trois des phonèmes qui posent le plus de difficultés aux francophones dans l'apprentissage de l'anglais :

  • le « r » anglais [ɹ] qui est bien moins guttural qu'en français, comme dans ⏯ right ;
  • le « h » [h], qui est aspiré comme dans ⏯ hello, et qui n'est donc pas muet comme la plupart des « h » en français ;
  • le « th », qui se prononce de deux manières différentes :
    • [θ] comme dans ⏯ thanks ;
    • [ð] comme dans ⏯ the.

2. Ne pas avoir honte de sa prononciation

Pour avoir un bon accent en anglais, ne visez pas la perfection, sinon vous risquez d'avoir toujours honte de votre prononciation. Vous nous rétorquerez sans doute que cela est plus facile à dire qu'à faire. Pourtant, mettre de côté votre appréhension vous permettra d'être plus à l'aise dans vos exercices de prononciation.

Dans un premier temps, n'hésitez pas à suivre des cours de réduction d’accent avec un professeur. Il pourra vous aider à prendre confiance en vous, et vous aiguillera vers les exercices qui correspondent à vos besoins.

3. Améliorer sa diction en anglais grâce à l'imitation et la répétition

Le seul moyen d'améliorer son accent en anglais est de mobiliser deux des quatre piliers de l'apprentissage que sont l'écoute et l'expression orale. Autrement dit, il s'agit d'écouter et répéter les mots et expressions jusqu’à acquérir totalement leur prononciation. 

Vous pouvez par exemple vous aider d'un « prononciateur » en ligne, comme celui de Google Traduction que nous avions déjà évoqué dans cet article.

Lorsque vous faites des exercices de prononciation, tels que la lecture à voix haute par exemple, pensez à vous enregistrer. Écoutez ensuite l'enregistrement afin d'identifier les sons les plus compliqués à prononcer pour vous.

Bien entendu, le mieux reste de faire corriger votre accent par un locuteur natif à l'occasion de cours d'anglais individuels ou collectifs.

4. Travailler son accent anglais grâce à l'immersion

Afin d'avoir un bon accent en anglais, le plus efficace sera bien sûr de pratiquer l'immersion. Rien de tel que d'être au contact permanent d'une langue pour s'imprégner de son accent et de ses sonorités.

Vous pouvez par exemple visionner vos films et séries préférées en VO. Il s'agit d'un excellent point de départ pour améliorer votre écoute. À vous ensuite de répéter à haute voix les dialogues tout en essayant de les prononcer avec le meilleur accent possible.

Pour aller encore plus loin et faire un vrai travail sur votre accent en anglais, pensez aussi aux séjours linguistiques ! Il s'agit d'une occasion unique d'améliorer votre prononciation avec des cours, le tout en voyageant et en découvrant un nouveau pays. Vous pourrez également discuter avec des anglophones afin de pratiquer la langue en situation et ainsi voir quels sont les efforts de diction à faire afin d'être mieux compris.

Quelques mots pour conclure...

Améliorer son accent en anglais demande un petit peu de volonté et beaucoup de pratique ! C'est une étape indispensable de votre apprentissage qui vous permettra d'être mieux compris par les anglophones. L'écoute et la répétition seront les deux points-clés de votre progression. Vous pouvez choisir de travailler ces deux aspects de la langue par le biais d'exercices autonomes, en regardant des films en anglais, à l'occasion de cours, ou encore en immersion dans un pays anglophone.

Vous avez besoin de conseils pour organiser votre séjour linguistique à Malte, aux États-Unis ou ailleurs afin de pratiquer l’immersion ? Prenez une rendez-vous téléphonique avec notre équipe !


jeudi 17 décembre 2020 09:59

mis à jour il y a 8 mois

Organisez votre séjour linguistique

Faites des cours de langues à l'étranger et vivez une nouvelle expérience.

Navigate forward to interact with the calendar and select a date. Press the question mark key to get the keyboard shortcuts for changing dates.

2 semaines
18 ans